Dauphins et orques…en captivité

 

Pourquoi as-tu choisi ce sujet ?

 

De quelle famille les dauphins et les orques font ils partie ?

 

 

Les dauphins et les orques vivent ils solitaires ou en famille ?

 

 

Quelle est la taille d’un dauphin ? Et d’une orque ?

 

 

Pourquoi dauphins et orques sont ils montrés dans les delphinariums et les marine lands ?

 

 

Comment sont ils arrivés là ? Y sont ils nés ?

 

 

Quand un  dauphin naît dans un delphinarium, y reste t-il avec sa maman ?

 

 

Comment sont capturés les dauphins ? Et les orques ?

 

 

 

Que se passe t-il dans la baie de Cove à Taiji au Japon ?

 

 

Quelle est la longévité d’un dauphin dans la Nature ? Et en captivité ?

 

 

Les dauphins et les orques aiment ils faire des numéros et des acrobaties dans leurs bassins ? Pourquoi le font ils ?

 

 

Comment les dauphins sont ils soignés dans les delphinariums ?

 

 

En 2010, nous avons déjà parlé du massacre des dauphins au Japon, et de leurs conditions de vie dans les delphinariums. Alors pourquoi les gens continuent ils à y emmener leurs enfants ?

 

 

Quelles sont les associations qui dénoncent ce qui se passe dans les delphinariums ?

 

 

 

Qui est l’orque Tilikum ? Qu’a-t-elle fait ? Est elle toujours en vie ?

 

 

 

Qui est Sea World ? Que leur est il arrivé ?


Bonjour,


Nous sommes 6 élèves de CM1 de l’école de Brindas (69). Chaque semaine, nous participons à Objectif Terre, petit journal de la Biodiversité. Nous avons choisi de parler cette fois des orques et des dauphins. Comme tous les cétacés, ces animaux vivent en liberté dans les espaces immenses des océans. Ils vivent en famille, en tribus, et ont une vie sociale très organisée. Pour se nourrir, ils pratiquent la chasse en groupe, et choisissent la meilleure nourriture. Leur terrain de jeu étant sans limites, ils parcourent chaque jour des dizaines de km.


Malheureusement, ils sont les victimes des parcs d’attraction ou delphinariums. Tout d’abord les dauphins sont pris au piège dans d’énormes filets. Dans la baie de Taiji, au Japon, les plus beaux spécimens sont sélectionnés pour être envoyés dans les delphinariums. Les autres sont égorgés, massacrés pour finir sur les étals comme de vulgaires morceaux de viande. Chaque année, au Japon, plus de 20000 dauphins sont massacrés.

 

Dans les parcs d’attraction, les survivants traumatisés à vie, par la mort atroce  de leurs parents ou enfants, sont obligés d’exécuter sauts et cabrioles. Ils sont constamment affamés et doivent se contenter de morceaux de poissons surgelés pour toute récompense de leurs efforts. Ils sont emprisonnés dans de tout petits bassins et subissent le stress de la captivité, et des bruits qui se répercutent indéfiniment sur les parois de leurs bassins. Beaucoup deviennent malades, dépressifs et certains même se suicident !

 

 

SI VOUS AIMEZ LES DAUPHINS ET LES ORQUES, BOYCOTTEZ LES DELPHINARIUMS !


Emilie, Agathe, Léa, Maely, Tylan et Bastien

Objectif Terre à la kermesse

Objectif Terre au carnaval

Résultat du concours d'arbres d'Objectif Terre

La gagnante tirée au sort est Clara Chavant. Félicitations !

Pas un seul enfant de CM1 l’an dernier à Objectif Terre…Qu’à cela ne tienne, 2 douzaines de colibris uniquement issus des classes de CM1 pour cette 8ème année ! En toute logique les CM2 devraient revenir en force l’an prochain, ainsi que les « petits » de CE2, généralement très motivés pour affirmer leur attachement à défendre les animaux en voie de disparition,  nous l’espérons.

 

Le décollage 2014 s’est très bien passé, avec un choix qui s’est porté pour l’édition du n°15, sur les oiseaux de nos jardins, au fil d’un jolie histoire où l’on découvre une petite fille et son papa bûcheron, ainsi qu’un gros matou qui n’a qu’une idée en tête! Oiseaux de nos jardins, qui sont bien précieux pour faire la chasse aux insectes nuisibles, et ainsi éviter l’utilisation de ces horribles pesticides, dont Michel continue d’expliquer aux enfants, tous leurs dangers !

 

Un autre sujet pas facile du tout sur les plantes invasives. Qui sont-elles ? Savons nous, nous-mêmes, que nous consommons des plantes invasives à longueur d’année ! Et puis pour compléter le programme, un nouveau sujet sur le braconnage ignoble, qui ne fait que s’étendre pour satisfaire les instincts morbides ou les croyances stupides de certains nouveaux riches, qui n’ont que faire de la préservation de la biodiversité. Et enfin, un article intitulé « Dure, dure, la vie des tortues marines ! ». Et oui, pas facile quand on est bébé tortillon, qui sort de l’œuf, de braver tous les dangers, et espérer devenir un jour une majestueuse tortue parcourant les océans.

 

Côté jardins, il y a du nouveau ! Une superbe serre horticole de 4m x 6m est désormais installée en contrebas de la placette des Marronniers, visible de tous. Ceci grâce au don généreux de nos amis de la Sauvegarde des Coteaux du Lyonnais (comité de Brindas) qui ont décidé d’offrir aux enfants et à Michel, leur professeur ès jardins,  un abri fort utile où ils pourront cultiver à loisir toutes sortes de fruits et légumes, …qu’il vente ou qu’il pleuve ! Et puis, comme tout poussera plus vite, on va pouvoir se régaler de tomates et autres légumes, qui ont la fâcheuse habitude d’arriver à maturité en Juillet, avant les vacances scolaires ! Chouette ! Merci aux amis de la SCL, ainsi qu’aux services techniques de la commune qui ont participé au montage de la serre.

 

Mais, nous voici déjà en pleine préparation du n°16, qui paraîtra fin juin. On y retrouvera des sujets assez classiques, dans la lignée des autres numéros. Donc rien de bien nouveau, alors ? Ce serait bien mal nous connaître… ! On y retrouvera en effet un sujet sur les dauphins et les orques, victimes innocentes des delphinariums et autres Marine Land, véritables mouroirs et camps d’internement pour animaux marins malades et dépressifs. Une ancienne soigneuse, membre désormais de l’association Sea Shepherd, nous donnera son point de vue sur « l’envers du décor »… Mais ce n’est pas tout, nous aurons également une Guest Star qui répondra également aux questions des enfants colibris, au sujet d’un autre animal marin, lui aussi très menacé par l’homme. Il s’agit du…

Ah non, on ne va pas tout vous dire, ce serait trop facile de deviner le nom de notre invitée surprise !

 

La cuvée 2014 devrait de nouveau faire date. Comme nous sommes un peu curieux de savoir ce que pensent les lecteurs d’ Objectif Terre, nous aimerions connaître vos impressions au terme de cette 8ème année, et profiter également de vos suggestions pour l’an prochain (1) !

Et puis inutile de rappeler que les adultes bénévoles pour encadrer l’activité, sont toujours accueillis à bras ouverts (2) !

 

(1)   transmettez nous vos appréciations par mail apibbrindas@gmail.com

(2)   l’activité a toujours lieu le vendredi de 12h à 13h15


Dessin de Mon école ma baleine publié par Lamya Essemlali, présidente de Sea Shepherd France