APIB, qui sommes-nous ?

 

 

L’APIB a été créée en 1992 par un groupe de parents soucieux du bien-être des enfants au sein de l’école. Aujourd’hui c’est une équipe d’une trentaine de parents qui chacun, selon ses disponibilités, participent à la vie de l’association.

 

 

Pour nous définir, 2 mots clefs :

 

  • Indépendance, puisque l’APIB ne dépend d’aucune structure nationale. Notre première préoccupation est de représenter les parents d’élèves de Brindas et de conduire les réflexions et les actions que nous estimons devoir mener de façon autonome.
  • Amitié, car il est important de se sentir bien à l’intérieur d’un groupe pour pouvoir s’y exprimer dans le respect de nos différences, et bien sûr pour avoir envie d’y investir du temps et de l’énergie.

Ce que nous souhaitons :

 

C’est être à l’écoute des parents d’élèves, être le relais de leurs préoccupations grâce à nos parents délégués élus, notamment lors des conseils d’école et des Commissions des affaires scolaires.

 

Nous voulons faciliter la diffusion des informations vers les parents. Dans le dialogue avec un esprit constructif, nous voulons être partenaire de la réflexion sur les enjeux qui concernent nos écoles : infrastructures, temps périscolaire, sécurité routière… Nous voulons être une source de propositions.

 

Nos activités :

L’APIB participe activement aux nombreuses animations et fêtes qui jalonnent l’année scolaire, souvent avec les bras, le temps ou l’énergie de ses adhérents (buvette, couverture de livres, collecte de fonds…) En 2006, les associations de parents d’élèves se sont rapprochées de l’amicale laïque brindasienne afin que cette dernière prennent davantage en charge le rôle de collecteur de fond au profit des écoles. Par ailleurs l’APIB continue d’animer ses deux activités les plus connues :

 

  • L’organisation du carnaval pour les écoles élémentaire et maternelle

http://www.maxi-gif.com/gif-anime/fetes/fetes-carnaval-00012.gif

 

  • Soutien à Objectif Terre

     

 

 

 

  • L’éveil ludique à l’anglais en élémentairen suspendu cette année en raison des NAP